AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'oiseau qui fuit sa cage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suri Alvarezia
Cœur d’Or
avatar


MessageSujet: L'oiseau qui fuit sa cage   Ven 11 Mar - 18:41

◄ Sujet précédent : Un signe venant de la mer

Suri savait bien qu’elle n’était pas solide, qu’elle n’était pas une grande combattante et qu’elle était naïve. Elle avait conscience de toutes ces choses mais l’entendre avait tout de même quelque chose de douloureux. Convaincue d’être assez brave pour affronter les dangers du monde extérieur, elle s’enfonça sans réfléchir dans le Pic de Goulg, passant à côté d’un mog qui s’affola en la voyant s’esquiver en cachette. Elle ignora les coubos jusqu’à entendre un violent grognement qui fit fuir l’animal ailé pour aller alerter les évêques de l’initiative bien trop risqué de la magicienne. Comprenant assez rapidement qu’on allait la retrouver et la gronder, Suri s’enfonça plus loin encore dans le volcan en craignant déjà les représailles qu’elle subirait si on venait à la rattraper.

C’était une façon somme toute idiote de penser ; après tout, il faudrait bien qu’on la retrouve à un moment, non ? Le volcan était un cul de sac de toute façon, elle ne pourrait pas aller bien loin une fois à la base. Pour l’heure, elle n’y songea pas. Elle voulait prouver à ses protecteurs qu’elle était assez grande pour se débrouiller toute seule, sans penser cela dit que son initiative primaire – aller dans le Pic de Goulg sans permission – était déjà en soit un certain signe d’immaturité et de manque de jugeote.

Elle marchait prudemment le long des ponts en vieux bois lorsqu’elle entendit quelqu’un l’appeler. Elle tourna la tête avant d’analyser la voix et de reconnaître Arkh. Sans doute que les évêques l’avaient envoyé ici pour venir la chercher… Embêtée, elle voulut poursuivre sa route pour ne pas se faire rattraper avant de se raviser. C’était Arkh après tout, il n’irait pas à l’encontre de ses désirs, non ? Il l’aiderait sûrement. Elle fit quelques pas hésitants avant de s’arrêter et de se tourner pour faire face au jeune homme qui la rejoignait justement. Il semblait avoir couru. Pourquoi, pensa-t-elle ? Rien ne l’avait attaqué encore.


« Oui ? » Dit-elle simplement pour demander à Arkh ce qui l’emmenait ici, dans le Pic de Goulg. Elle n’était pas si idiote et savait qu’il avait été envoyé pour venir la chercher, elle avait vu Mogrice à l’entrée et savait qu’il avait dû prévenir les évêques de sa bêtise. Ils allaient sûrement être très fâchés d’ailleurs quand elle allait retourner dans le monastère… Mais elle voulait leur prouver qu’elle était capable de se débrouiller. Elle n’avait pas besoin de babysitters. Elle était presque adulte et elle voulait être capable de s’affirmer. Elle ne resterait pas toute sa vie dans cette prison après tout ! Et c'était juste parce que c'était lui, aussi.

Pour elle, c’était clair, elle voulait visiter le monde, voir de belles choses et expérimenter la vraie vie. Ce qui était moins clair cependant, c’est pourquoi elle avait eut l’idée saugrenue de fuir dans un endroit pareil. Du point de vu des autres, c’était stupide, et dangereux. Elle n’avait pas réfléchit et risquait sa peau. Elle y laisserait des plumes ! Mais Suri s’était fait une idée nette de sa petite aventure dans le volcan. Elle voulait en atteindre le cœur pour prouver être capable de survivre et de se débrouiller.

« Je ne retournerai pas là-bas. Pas tout de suite. Ils vont être en colères si je rentre maintenant. » Et dans sa logique, si elle parvenait à prouver être forte et pouvoir se débrouiller sans nounous, alors ils ne seraient pas fâchés, si ? A ses yeux, c’était une logique implacable. Ils seraient en colère si elle manquait de se faire tuer, ou si elle rentrait blessée, mais si elle revenait sans une égratignure de son propre chef, alors ils ne lui feraient pas de représailles. Elle en était persuadée.

La vérité était toute autre évidemment ; les évêques étaient inquiets et seraient certainement furieux lorsqu’elle reviendrait. Soulagés de son retour, mais fâchés qu’elle ait prit des initiatives aussi folles. Suri était cependant bien ancrée sur son idée. Elle ne fuit toutefois pas et attendit de voir ce que Arkh comptait lui répondre maintenant qu’elle lui avait dit ne pas vouloir faire demi-tour. Elle était curieuse de voir s’il l’aiderait ou s’il tenterait de la ramener. Mais comme elle restait intimement – et secrètement – convaincue qu’ils étaient supposés se rencontrer un jour considérant son nom et celui de sa chimère adorée, elle restait convaincue qu’il accepterait de la comprendre. Peut-être se fourvoyait-elle, mais ça ne changeait aucunement ses intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkh Hilandil
Éclat d'Ombre
avatar


MessageSujet: Re: L'oiseau qui fuit sa cage   Sam 12 Mar - 13:15

Arkh s’attendait déjà à la voir détaler comme un lapin mais non. Suri marqua un instant d’hésitation avant de se retourner et de lui signaler qu’elle était bien là. Malgré tout, elle ne comptait pas s’échapper et, au contraire, elle se rapprocha même du guerrier pour pouvoir lui dire qu’elle ne comptait pas retourner là bas tout de suite : ils seraient en colère si elle revenait et semblait penser que si elle revenait plus tard, ils auraient oublié leur colère. Ce n’était pas comme ça que ça marchait mais le jeune homme savait qu’elle voulait leur prouver quelque chose. Dans un endroit aussi dangereux, ce n’était pas l’idéal soit dit en passant mais elle devait déjà le savoir… Inconsciente du danger surtout…

« Le volcan est dangereux Suri. Même moi je n’y irais pas sans savoir à quoi je dois m’attendre. » Quoi que c’était techniquement ce qu’il avait fait là en allant la chercher. « Tout le monde est inquiet, non pas fâché que tu sois partie. Et plus tu es loin d’eux, plus ils seront inquiets. Plus ils seront inquiets et plus ils seront fâchés quand tu reviendras. » Il espérait qu’elle comprendrait son raisonnement et donc qu’elle pourrait comprendre ce qu’il voulait lui dire. « Plus vite on reviendra, moins ils seront fâchés contre toi. »

Mais elle semblait avoir ses plans et il ne comptait pas s’y opposer non plus. Il ne pourrait pas la laisser toute seule et maintenant qu’il était là, il était vrai qu’il serait stupide de remonter si elle était presque arrivée à ce qu’elle désirait faire. Il ne pourrait pas lui en vouloir d’espérer pouvoir découvrir le monde à sa manière mais ce n’était pas le mieux pour une jeune fille inapte à se battre ou qui, du moins, ne l’avait jamais fait puisque sa chimère en était capable.

« Je ne sais pas ce que tu cherches à faire ici mais je sais que je dois te protéger. Je te suivrais alors mais ne compte pas sur moi pour te protéger face à ces personnes là haut, d’accord ? »

Il ne voulait pas être dans une situation difficile. Il était allé la chercher, il était prêt à l’aider oui mais il ne voulait pas prendre sa défense une fois de retour. Il en avait assez pris jusqu’à maintenant déjà. Et c’était à condition que ça ne soit pas trop long aussi puisque si ça devait prendre une journée entière, il n’était pas même sûr de pouvoir tenir lui-même. Quoi qu’il en était, l’endroit était dangereux et il le savait. C’était pourquoi il posa la question principale dans ce cas, à savoir si Suri pourrait se défendre.

« Tu es partie toute seule ici. Est-ce que tu sais au moins comment faire pour te défendre contre des monstres ? »

Pour l’heure, il n’en avait pas trouvé non plus de son côté mais il avait pu en voir de loin, en entendre derrière des murs. En sentir un particulièrement imposant et gros, probablement le griffon qui avait empêché le mog d’aller plus loin et si c’était le cas, ils ne pourront de toutes façons pas faire demi tour maintenant et comme ça sans avoir détruit ce monstre. Et il n’était pas le seul dans le volcan non plus. Suri voulait aller en son cœur et il faudrait s’attendre à ce qu’elle rencontre les créatures les plus fortes de la zone se faisant. Arkh ne les connaissait pas mais supposait tout de même que le feu serait leur point fort. La glace serait donc efficace si tant était que Suri était une mage puisque lui n’aurait aucune capacité élémentaire à proposer dans une bataille.

« Je pourrais te protéger dans tous les cas mais ne t’éloigne pas trop de moi sinon ça va devenir compliqué. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Alvarezia
Cœur d’Or
avatar


MessageSujet: Re: L'oiseau qui fuit sa cage   Lun 14 Mar - 10:59

C’est là qu’on pouvait dire que Suri n’avait pas toute sa tête, mais ça, c’était déjà un fait. Ça avait été dit maintes et maintes fois et pourtant, certaines personnes trouvaient encore le moyen de s’en étonner. Heureusement, même si ce que Suri avait fait était relativement irréfléchi et plus que dangereux, Arkh ne perdit pas la face et lui expliqua calmement que cet endroit était risqué et qu’elle ferait mieux de rentrer. C’est là qu’elle parla de son désaccord et du fait que si elle rentrait maintenant, elle se ferait gronder mais plus tard, non. Il ne fallait pas chercher à suivre sa logique, puisque là où pour elle, c’était normal, pour les autres, c’était absurde.

Puisqu’elle semblait tellement obstinée à vouloir poursuivre sa route au fond du volcan au lieu de chercher à en sortir, Arkh affirma qu’il la protégerait et la suivrait si elle y tenait tant. Elle haussa les sourcils avec un grand sourire alors que son regard s’illuminait de joie. Il allait vraiment l’aider !? Cela dit, il ajouta qu’il ne la défendrait pas contre les évêques lorsqu’ils la gronderaient. Il la protégeait des monstres, point final. L’adolescente acquiesça d’un grand signe de tête.


« D’accord ! Merci ! Je voulais aller tout en bas. » Pourquoi ? Allez savoir pourquoi. Elle voulait juste arriver à descendre et ensuite remonter pour pouvoir prouver être capable de s’occuper d’elle toute seule – bon là ça ne fonctionnait plus trop puisque Arkh était avec elle mais ça reviendrait au même. Au pire elle pourrait négocier pour dire être capable de se débrouiller avec un camarade de voyage et qu’elle pourrait toujours partir découvrir le monde avec quelqu’un à défaut de le faire toute seule. Paradoxalement, même si son premier plan était de quitter le monastère pour découvrir les merveilles du monde, Suri détestait être seule. Elle n’y avait juste pas réfléchit. Comme à de nombreux autres détails d’ailleurs…

Trépignant d’impatience, la prêtresse lui tourna le dos pour continuer à avancer dans le Pic de Goulg.
C’est le moment que choisit Arkh pour demander à la demoiselle si elle savait au moins se défendre. Elle était partie toute seule, elle devait bien avoir des méthodes pour se protéger au moins, n’est-ce pas ? Suri se mit à réfléchir pendant qu’il attendait une réponse et qu’ils avançaient. Elle n’eut pas l’opportunité de répondre avant qu’il ne lui demande de ne trop s’éloigner de lui. Il pourrait la protéger mais ça deviendrait compliqué s’il devait lui courir après en plus.


« Je resterai pas loin. » Répondit-elle avant de renchérir sur la première question posée. « Et je sais me défendre ! Je sais… Je sais soigner des blessures. Et puis j’ai Arkh si jamais je veux vraiment combattre. » Ça devait vraiment faire bizarre n’empêche aux oreilles du guerrier d’entendre ça. C’était comme si elle parlait de lui à la troisième personne alors qu’il était devant elle, mais non, elle parlait bien de sa chimère – bien que dans l’état des choses, elle pouvait aussi parler de lui puisqu’il avait mentionné qu’il la protègerait.

Pendant qu’elle marchait, elle le regarda par-dessus son épaule – parce qu’elle était toujours devant – et lui décerna un grand sourire remplit de reconnaissances et de bonne humeur.

« Merci de m’accompagner ! C’est amusant, c’est comme une première aventure. J’ai jamais osé venir ici, on me l’avait interdit, ils disaient tous que c’était très dangereux mais je n’ai pas vu de monstres encore ! Ça ne doit pas être si dangereux que ça ! » Mais c’était en général quand on parlait du malheur que celui-ci pointait le bout de son vilain nez. Actuellement, ça se passait assez bien mais ils n’étaient pas encore dans les profondeurs du volcan, où ils trouveraient sûrement bien pire que quelques planches de bois vermoulues qui semblaient menacer de céder chaque fois qu’ils passaient dessus…

« Toi tu sais te battre hein ? C’est obligé, vu que tu as une épée. Personne ne transporte une épée pour rien. C’est trop lourd comme accessoire de mode. » Commenta-t-elle en ralentissant le pas pour se poser à côté de lui plutôt que devant lui pendant qu’ils marchaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkh Hilandil
Éclat d'Ombre
avatar


MessageSujet: Re: L'oiseau qui fuit sa cage   Jeu 17 Mar - 14:59

Elle le remercia en annonçant spontanément qu’elle désirait aller en bas. Pourquoi ? A vrai dire, le jeune homme supposait qu’elle ne savait elle-même pas la raison de cette soudaine envie, c’était son envie de voyager et de visiter qui parlait et ça lui permettrait dans la mesure du possible de visiter le lieu où il était. Mais ce n’était pas pour faire du tourisme qu’il était venu là et il préféra demander à la demoiselle si elle serait en mesure de se battre le moment venu. Evidemment qu’elle le pourrait comme elle le répondit ! Mais ce n’était pas avec de maigres soins qu’elle pourrait tuer une créature ou deux donc si elle devrait vraiment passer à l’offensive, elle s’en remettrait sur sa chimère. A moins qu’elle ne parlait de son nouvel ami en disant Arkh ? Le jeune homme devrait vraiment s’y faire puisque ça faisait bizarre de l’entendre dire une telle chose.

Comme il n’avait pas encore avancé, elle était toujours devant lui et elle le regarda, passant donc son regard au dessus de son épaule pour pouvoir le remercier de l’accompagner. Elle n’avait jamais osé venir ici et donc ça serait comme une première aventure pour elle… Mais elle n’aurait pas vraiment de raison de penser que l’endroit était dangereux puisqu’elle n’avait pas encore trouvé un seul monstre. Ce fut à ce moment qu’Arkh préféra intervenir pour la dissuader d’aller plus loin, sans lui dicter quoi faire évidemment.


« Peut être que les monstres vont essayer de te bloquer le chemin pour partir et tous te sauter dessus lorsque tu seras en bas, non ? »

Après tout, un monstre n’était pas stupide et on pourrait supposer que le minimum d’intelligence qu’ils pourraient avoir leur serait plus utile ici que sur Dol ? Enfin, pour lui répondre, Arkh pourrait bien lui dire qu’il savait se battre lorsqu’elle demanda confirmation : il avait une épée et il serait inutile de nier qu’il ne saurait pas l’utiliser mais il devait bien admettre être un peu rouillé depuis le temps qu’il ne l’avait pas utilisé. Ce n’était pas non plus un accessoire de mode bien que ça l’avait été depuis qu’il était sur Héra pour être franc.

« Je sais me battre oui. Je suis un militaire de l’endroit d’où je viens, je suis le chef d’un groupe de soldats. Mais il est vrai que je n’ai pas eu à utiliser mon épée depuis que je suis sur ce monde et que j’ai du bien rouiller depuis. »

La première bataille qu’il aurait donc à faire en ces lieux serait certainement éprouvante dans ce cas. Mais la question maintenant serait de savoir où il devrait aller pour continuer d’avancer. Suri s’était mise à son niveau pour pouvoir faire route avec lui mais comme elle venait ici pour la première fois, il était conscient qu’il ne saurait autant qu’elle pas où aller. Il indiqua alors une direction qui menait vers un autre puits et qui permettrait de descendre encore une fois.

« On va essayer par là, l’air m’a l’air plus dense. Ca laisse supposer qu’on s’enfonce encore un peu plus. »

Il pointait la direction dont il parlait du doigt pour que Suri puisse la voir et prendre la route elle aussi même si elle aurait certainement déjà songé se diriger vers cette zone étant donné qu’elle était bien partante pour passer devant si ce n’était qu’elle attendrait Arkh pour aller trop loin.

« Tu connais les monstres de cette zone sinon ? Ca pourrait éviter des ennuis si on pourrait connaître leurs points faibles. »

Parce que Arkh était assez mitigé sur le genre de créatures qu’il croiserait : la zone était enneigée et donc il supposait tomber sur des monstres de feu mais il y avait un volcan où la chaleur pourrait laisser entendre que l’élément principal de toute créature qu’ils pourraient être amener à rencontrer serait le feu. A voir ce que Suri lui dirait mais elle ne connaissait peut être que ce qu’on lui avait appris et donc, si on l’avait tenu à l’écart des dangers de l’extérieur, elle n’aurait certainement pas appris le bestiaire de l’endroit.

Assurant donc la sécurité de ce mage blanc, Arkh était conscient que sa seule arme réelle serait sa chimère. Elle devrait donc être assurée de ne jamais se trouver entre Arkh et l’éventuelle créature qui pourrait attaquer sans quoi le jeune homme ne donnerait pas cher de sa peau…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Alvarezia
Cœur d’Or
avatar


MessageSujet: Re: L'oiseau qui fuit sa cage   Dim 20 Mar - 10:07

Evidemment, comme Arkh devait descendre avec Suri dans les profondeurs de ce volcan, le jeune homme s’informa sur ce que la demoiselle savait des lieux. Il commença déjà par la questionner sur ce qu’elle aurait put déjà envisager, par exemple le fait qu’elle se retrouverait peut-être bloqué une fois en bas par une horde de monstres qui refuserait de la laisser ressortir en un seul morceau de cet endroit. Suri s’arrêta quelques secondes et parut réfléchir à la question. Lorsque le regard interrogateur de Arkh se posa sur elle, elle croisa son regard et sourit innocemment avant de hausser les épaules.
« Je ne sais pas. » C’était une probabilité mais maintenant que Arkh était avec elle, et que Arkh aussi, il n’y aurait aucun danger ! Elle en était intimement convaincue. C’était bien pourquoi elle continuait d’avancer sans trop se soucier des adversaires qui passeraient sur leur chemin. Pour le moment, ils n’en rencontraient pas de trop, quelques ombres étaient perçues du coin de l’œil mais rien ne venait directement s’en prendre à eux, ce qui était curieux il fallait bien l’admettre.

Quoi qu’il en soit, Arkh répondit à Suri en confirmant qu’il savait en effet se battre. Il était un militaire là d’où il venait, un terme qui laissa Suri dubitative. Les forces militaires qu’elle connaissait, c’était juste de la théorie, avec ce qui se situait à Alexandrie et Lindblum selon ce qu’on lui avait raconté et ce qu’elle avait put lire dans les livres. Sauf que ça ne s’appelait pas des militaires, c’étaient des gardes surtout, des guerriers, des chevaliers… Alors qu’est-ce que c’était en fait un militaire ? Là n’était pas la question, Arkh dit être à la tête d’un groupe de soldats – un mot qu’elle comprenait mieux – mais ne pas avoir combattu depuis un moment.


« C’est toujours mieux que de ne pas savoir se battre du tout ! » Dit-elle, s’efforçant encore et toujours de voir le bon côté des choses. Il était peut-être rouillé, mais au moins connaissait-il les bases du combat et saurait se défendre en cas d’attaque ennemie. Il pourrait aussi la protéger et c’était ça l’essentiel pour Suri.

Arkh lui indiqua un puits par lequel ils pourraient descendre et se rapprocher de l’objectif de Suri. Elle voulait juste se prouver quelque chose en toute évidence, il n’y avait aucun grand secret tout en bas ni même un trésor qui en vaille la peine. Non, elle voulait juste prouver qu’elle était capable de se débrouiller en milieu hostile. Elle ne voulait plus être couvée comme un bébé, elle était grande maintenant et serait capable de se défendre dehors ! Elle savait beaucoup de choses même s’il n’y paraissait pas et justement, Arkh lui demanda quels genres de monstres ils trouveraient ici. Le savait-elle seulement ? A peu près.


« Ehm… Il y a des fantômes. Après, il y a peut-être autres choses, mais c’est surtout de ça dont j’ai entendu parler. » Elle avait aussi ouïe dire qu’il y avait des bombes mais elle ne pensait pas que c’étaient des monstres. Elle avait associée le mot bombe à des pièges sournois et c’était pourquoi elle regardait ses pieds en marchant bien souvent.

Il y aurait sûrement un monstre qui leur bloquerait le passage bientôt. Il y avait même fort à parier que ces ombres que Suri voyait du coin de l’œil allaient bientôt surgir pour les attaquer. Elle ne savait pas ce que c’était et ne se sentait pas vraiment effrayée honnêtement, elle n’était pas inquiète et estimait même que c’était son imagination. Ça lui arrivait, des fois, de croire voir quelque chose mais qu’en fait, ce ne soit pas le cas. L’évêque qui s’occupait d’elle lui avait déjà à peu près expliqué que c’était parce qu’elle n’avait pas un cerveau comme celui des autres – et que c’était la même raison pour laquelle elle "pensait d’une façon particulière". Elle voyait le monde sous une lueur différente qu’il disait toujours. Difficile à dire si c’était rassurant ou inquiétant.

Tandis qu’ils marchaient toujours et que Suri semblait admirer le paysage aussi lugubre soit-il, elle laissa entendre une interrogation des plus banales et qui, pourtant, pourrait bien s’en révéler vexante dépendant de la réponse de Arkh. Mais ce n’était pas Suri qui était du genre à se vexer.

« C’était bête de venir ici, hein ? » La question fut posée avec le sourire en plus. Elle échangea un regard avec lui avant de ramener son attention sur l’avant en persistant à rester souriante. Ce n’était pas comme ça la dérangeait, elle avait conscience, quelque part, que c’était surtout risqué. Peut-être pas stupide, mais dangereux, oui. Tout dépendait du point de vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anakronox
Personnage Non Joueur
avatar


MessageSujet: Re: L'oiseau qui fuit sa cage   Jeu 24 Mar - 11:23



Granada x2 engagent le combat

Arkh
96/96hp
10/10mp
0%
Carapace
Suri
80/80hp
28/28mp
0%
Blindage
Sif
Pas invoqué

188/188hp
8/8mp
0%
Arkh
Pas invoqué

188/188hp
8/8mp
0%

Granada A : 100%
Granada B : 100%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkh Hilandil
Éclat d'Ombre
avatar


MessageSujet: Re: L'oiseau qui fuit sa cage   Jeu 24 Mar - 11:35

Innocemment, Suri lui répondait toujours sans trop savoir ce qu'elle pourrait lui dire sur ce qu'il désirait savoir. Et le plus surprenant dans l'histoire, c'était qu'elle semblait toujours garder sa joie de vivre et sa bonne humeur alors qu'elle était pourtant dans une situation relativement difficile autant à vivre qu'à gérer. Elle semblait se plaire au moins et Arkh voyait encore le bon côté des choses en se disant que pour l'instant, elle ne craignait rien : aucune monstruosité présente, aucune chose lui ayant sauté dessus et rien qui ne chercherait à les empêcher de continuer d'avancer pour l'heure.

Il avait dit savoir se battre et avait même expliqué quelques petites choses notamment le fait qu'il n'était pas sûr de pouvoir la protéger aussi efficacement qu'il ne l'aurait souhaité à cause de ce qu'il s'était passé récemment avec l'affaiblissement de tout le monde. Cependant, Suri voyait toujours la bonne part des choses et disait que c'était au moins mieux que rien. Certaines personnes auraient très bien pu ne pas du tout savoir se battre mais vu qu'il avait une épée, il devait au moins savoir l'utiliser pourrait-on se dire.


« Mieux vaut voir la lumière que l'ombre lorsqu'on est perdu. » Fit-il plus pour lui que pour Suri elle même malgré qu'il ne cherchait pas à camoufler le son de sa voix en parlant. Maintenant, allez savoir ce qu'il y aurait en bas. Elle ne tarda pas à lui dire ce qu'elle savait : des fantômes et fort probablement autre chose. En fait, il y aurait des choses pour lui faire peur puisque Arkh doutait sérieusement de trouver des fantômes à vrai dire...

« On s'en rendra rapidement compte puisqu'on y arrive. »

Le puits les avait emmené au dernier niveau mais ça n'allait pas leur être d'un grand secours pour se rendre compte de ce qu'il y avait sans avoir avancé. Il y avait toujours une sensation déplaisante d'observation au fur et à mesure qu'ils avançaient et Arkh se demandait toujours quand ça leur tomberait dessus. Mais il ne pensait pas que ça arriverait dans le sens propre du terme non plus. Suri lui demandait à ce moment là si c'était bête d'être venu jusqu'ici pour ce qu'elle savait qu'elle risquait de trouver mais Arkh ne pourrait pas voir les choses comme ça de son côté et secoua la tête de droite à gauche.

« Peut être. » il n'allait pas la contrarier non plus. « Je préfère me dire que tu me fais visiter. » C'était une manière de voir les choses bien moins déplaisante mais il n'irait pas raconter ça là haut non plus puisqu'il allait se faire tirer les oreilles jusqu'à ce qu'elles ne se fassent arracher sans aucun doute.

Un sifflement attira bien vite l'attention du guerrier et il alla poser une main sur l'épaule de Suri pour la tirer vers lui et pouvoir passer devant elle très rapidement. Une boule leur arriva tout juste devant le visage mais une autre un peu en décalé sur la droite cherchait aussi à attirer l'attention. Il fallait que ça arrive et c'était justement quand ils commençaient à fouler le niveau le plus bas. C'était le moment de voir ce qu'il lui resterait de ses longues heures d'entraînement et il pourrait se rendre compte de ce que Suri pourrait faire en réaction à ce combat.


« Ne prends pas de risque. Je préférerais que tu sois entière lorsque je te ramènerais dans le temple. » C'était dit à la blague mais il était tout de même très sérieux. Il prit son arme et se prépara donc à faire front... Deux ennemis rien que pour lui, il allait devoir y aller sérieusement en plus...

Arkh : Ralentir (Granada A)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Alvarezia
Cœur d’Or
avatar


MessageSujet: Re: L'oiseau qui fuit sa cage   Sam 26 Mar - 14:59

Il suffisait de commencer à parler de monstres pour que ceux-ci ne se manifestent, forcément. Suri venait tout juste d’entendre – avec bonheur – que Arkh considérait plutôt qu’elle lui faisait visiter les environs lorsqu’ils se retrouvèrent nez à nez avec deux bestioles assez reconnaissables ; c’étaient des bombes. Deux boules rouges entourées de ce qu’on pourrait qualifier d’armure. Suri fit quelques pas en arrière en les voyant surgir de nulle part. Elle ne s’attendait pas sérieusement à tomber sur des monstres durant son parcours ! Quoi que c’était un peu idiot de croire le contraire, puisqu’il y avait des créatures hostiles ici et elle était au courant depuis le début…

Arkh se positionna rapidement devant elle afin de lui permettre d’esquiver une attaque préventive. La magicienne dévisagea les deux bombes en se demandant quoi faire pour ne pas subir de dommages lorsque le militaire fit mention de la sûreté ; elle ne devait pas prendre de risques inutiles. Il disait préférer qu’elle soit entière lorsqu’il la ramènerait au temple, ce qui pouvait être touchant certes mais Suri ne fut pas trop rassurée. Elle crut comprendre via ces mots que ces monstres étaient particulièrement méchants.


« Tu sais ce que sont ces choses ? » Demanda-t-elle en regardant timidement au-delà de Arkh pour mieux voir les ennemis – car elle était bien derrière lui. Sa petite voix sonnait avec inquiétude, elle ignorait si ces monstres étaient puissants ou s’ils n’étaient que des créatures de bas étages qui succomberaient rapidement sous l’énorme épée du guerrier.

Suri réalisait aussi, surtout, qu’elle avait peut-être fait une vraie bêtise en venant ici.
Elle ne pensait pas croiser de monstres sur son passage et maintenant, elle mettait Arkh dans de beaux draps. Il était fort et savait combattre, mais peut-être qu’elle le mettait en danger en l’obligeant plus ou moins à la protéger contre les monstres qui surgiraient sur leur chemin. La jeune femme prit une profonde inspiration en appliquant fermement ses mains jointes sur sa poitrine, comme pour apaiser les battements de son cœur, sans réelle amélioration cela dit. Ça ne marchait pas comme ça malheureusement. Elle se fit la réflexion que la dernière fois qu’elle avait eut si peur, c’était quand un ennemi avait surgit de la mer pour s’en prendre à elle, la première fois où elle avait – accidentellement – invoquée Arkh et qu’il l’avait sauvé.

Elle ne se voyait toutefois pas invoquer Arkh ici. Elle ne pensait pas au fait qu’une chimère s’adaptait facilement à son environnement et se disait qu’il risquait d’être inconfortable dans un lieu pareil. C’était trop étroit. Soucieuse de ce qu’elle pourrait faire, Suri regarda ses mains en se questionnant sur son utilité. Elle savait pouvoir soigner les blessures mais ce ne serait pas une chose très utile pour le moment ; Arkh n’était en effet pas blessé.


« Je peux pas invoquer Arkh ici, il va se cogner la tête sur le plafond… » Bouda-t-elle en levant les yeux pour considérer le dit plafond. C’était un peu bête vu comme ça, c’est vrai, après tout comment une chimère pourrait-elle se faire une bosse sur un plafond en apparaissant ? Arkh était immense mais il serait capable d’adapter sa taille à la structure, ce que Suri ne savait pas puisqu’elle ne l’avait invoqué qu’exclusivement en plein air.
Embêtée, elle poussa un profond soupir, franchement navrée de ne pas pouvoir être d’une plus grande aide…


SuriDéfense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anakronox
Personnage Non Joueur
avatar


MessageSujet: Re: L'oiseau qui fuit sa cage   Dim 27 Mar - 18:38

Suri se défend
Arkh utilise Ralentir (-4mp) sur Grenada A (-148hp, Somni réussi)
Grenada A utilise Worchester sur Arkh (-30hp, Huile réussi)
Grenada B attaque Arkh {Carapace} (-1hp)

Arkh
65/96hp
6/10mp
32%
Carapace
Huile
Suri
80/80hp
28/28mp
0%
Blindage
Sif
Pas invoqué

188/188hp
8/8mp
0%
Arkh
Pas invoqué

188/188hp
8/8mp
0%

Granada A : -148hp • Somni (Aucune action au prochain tour)
Granada B : 100%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkh Hilandil
Éclat d'Ombre
avatar


MessageSujet: Re: L'oiseau qui fuit sa cage   Dim 27 Mar - 18:56

S'il savait ce que c'était que ces choses ? Pas des choses invitantes, ça allait sans dire mais il ne pourrait pas donner de nom ou quoi que ce soit les concernant si ce n'était qu'elles semblaient faites de flammes rien qu'à les regarder. Pourtant, il ne tarda pas à faire une réponse pour que Suri ne reste pas dans l'ignorance de ce qui lui faisait face.

« Je ne connais pas du tout ces créatures mais il s'agit de monstre. » Et ce fut pourquoi il lui demanda évidemment de bien rester derrière lui puisqu'il ne souhaitait pas la ramener en petits morceaux dans le temple.

L'avantage qu'Arkh remarqua bien rapidement, c'était qu'il était plus rapide que ces créatures et il put les attaquer sans la moindre difficulté avec son arme. Il parvint même à en ralentir une des deux si bien qu'il allait pouvoir réitérer son action sur l'autre pour les prendre de vitesse. Positionné devant Suri, il la protégerait du mieux qu'il pourrait sans réellement connaître ses capacités mais préférant voir qu'elle était totalement inapte à se défendre et donc qu'il devrait tout faire dans le combat autant en offensive qu'en défensive.

La demoiselle semblait néanmoins penser à se rendre utile aussi puisqu'elle parla du fait qu'elle ne pourrait pas invoquer Arkh ici. Le jeune homme tourna le regard vers elle pour se demander pourquoi au moment où elle reprit qu'il se cognerait indubitablement la tête sur le plafond si jamais elle voulait l'appeler ici. Arkh aurait pu se faire un facepalm à ce moment là mais il préféra se montrer patient et lui expliquer en retournant le regard face aux créatures ce qu'il en était vraiment, protégeant donc Suri se faisant.


« Les invocations peuvent modeler leur taille et apparaître à tous les endroits où elles sont appelées. Tu peux appeler ta chimère ici sans la moindre peur qu'il se cogne la tête puisqu'il sera forcément plus petit. » Il s'en était lui même rendu compte en appelant Sif en plein air puis en faisant l'erreur de l'invoquer en pleine maison. Heureusement qu'il n'était pas apparu avec sa taille normale dans cette petite pièce sans quoi il aurait assurément brisé une table.

Pendant qu'il faisait son explication, Arkh avait eu deux attaques à essuyer par ailleurs. La première avait été une gerbe de flamme liquide qui lui avait déposé une substance brune, liquide et pâteuse sur le corps, de l'huile, là où l'autre avait fait une charge physique normale que le jeune homme repoussa sans effort avec son arme. Néanmoins, il était maintenant plus vulnérable aux sorts de flammes et il devrait faire attention au vu de ce qu'il avait déjà pu prendre avec cette seule attaque sans être huilé.


« Fait attention, ils peuvent utiliser de l'huile. » Et vu qu'elle avait des vêtements assez clairs, ça risquerait de ne pas être très arrangeant pour elle que ça devienne transparent. Il ne savait pas quel était le tissu utilisé pour le kimono qu'elle portait mais il préférait la prévenir avant qu'elle ne soit embêtée... Et même, ça ferait des marques impossibles à retirer au lavage et très certainement que ça risquerait de la rendre mal à l'aise voire même peut être souffrante si elle se faisait griller par la suite. Arkh ferait en sorte de lui épargner ça mais il n'était pas non plus un super héros et devait bien admettre que seule la chance avait fait qu'il avait pris toutes les attaques pour le coup : il n'aurait jamais pu se placer entre le monstre et Suri s'il avait utilisé cette technique sur l'adolescente et il en était bien conscient.

Arkh : Ralentir (Granada B)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'oiseau qui fuit sa cage   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'oiseau qui fuit sa cage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Roi et l'Oiseau.
» [Taverne]L'Oiseau-Lyre
» Ma cage perso !
» [Vds] Indy 500 (stack Sega Model 2B-CRX en cage)
» Chéri, le robinet fuit !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy World :: RP :: Héra :: Gaza Est :: Pic de Goulg-
Sauter vers: