AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un monde géant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naiki
Menuet Embrasé
avatar


MessageSujet: Un monde géant   Mar 23 Fév - 20:27

Etait-ce un monde de géant ou alors Naiki avait-elle été rapetissée en prenant le cristal ? Tout ici lui semblait géant au point même où lorsqu’elle vit un chocobo, elle manqua de faire un arrêt cardiaque…

« Ouah ! Je pourrais en avoir pour une semaine de bouffe sur un poulet aussi gros ! » S’écria-t-elle.

Quoi qu’elle devrait faire attention à ne pas parler trop fort puisqu’elle vit un Béhémoth au loin et ces créatures, déjà d’apparence, n’étaient guère invitantes… Enfin, ce n’était rien comparativement à l’espèce de tortue géante qu’elle vit. Son cœur se mit à vibrer avec une telle intensité qu’elle se demanda si c’était bien réel ou si ce n’était que son imagination qui lui jouait des tours ? Dans quoi elle s’était embarquée en touchant ce cristal ! C’était fun certes… Mais c’était peut être un peu trop dangereux pour elle.

Pour le coup, elle crut revoir ce petit bonhomme vert qui lui avait servi de tuteur lui dire et lui répéter qu’elle n’était pas assez forte pour affronter les dangers du monde extérieur, qu’elle était trop petite et qu’elle n’aurait pas la force de ne serait-ce que lutter contre l’une de ces créatures. Mais elle n’aurait jamais pensé qu’elle devrait prendre au sens littéral du terme tout ce qu’il avait pu lui dire alors qu’elle se débrouillait pourtant très bien sur son monde avant de toucher à ce cristal !

Quelque chose attira son œil cependant, quelque chose au loin et qui brillait à la lueur du jour. Qu’est-ce que c’était que ça ? Elle s’en approcha alors pour pouvoir se rendre compte qu’il s’agissait d’un cristal.


« Cool ! Je vais rentrer à la maison ! » Fit-elle alors en se rendant compte que ça pourrait passer pour une gamine qui ne savait pas ce qu’elle voulait mais elle ne réalisa qu’en le touchant que ce n’était pas un cristal comme les autres. « Oh ? » Elle ne s’était pas téléportée en le touchant, elle ne pouvait que le voir et se demander pourquoi ça ne marchait pas. « Me dites pas que c’est un voyage à sens unique et que je ne peux plus revenir ensuite !? » Non, ce n’était juste pas le même cristal…

« Tien… » Elle remarqua qu’il y avait comme quelque chose dedans et se demanda si ce n’était pas juste un gros bloc de glace qui avait pris au piège une personne… Une personne humaine d’ailleurs : cette personne devait faire la même taille qu’elle soit dit en passant. Dans ce cas, elle allait peut être pouvoir trouver un camarade de route mais il semblait assez mal pour pouvoir taper la discussion là.

« Hey ! Vous m’entendez ? » Non, évidemment et même si c’était le cas, il pourrait bien tenter de lui dire de la fermer que rien ne sortirait. Prenant une flèche de son carquois, la demoiselle commença à taper dans le cristal pour tenter de le briser mais c’était solide ces choses là. Elle ne pourrait pas le faire comme ça et vu que ça flottait au dessus du sol, elle se disait qu’elle ne pourrait pas même le porter.

« Hm… C’est embêtant tout ça… Peut être que je me prends la tête pour rien et qu’il est déjà mort en plus… »

Ce qui était sûr, c’était que de tenter de le sortir de là lui avait donné une suée et qu’elle n’avait même pas d’eau pour boire. Quelle idée de partir avec aussi peu de préparation aussi… Elle s’installa sur un rocher en face de ce cristal en s’assurant tout de même qu’aucune créature n’était dans le coin et elle chercha de vue si elle n’aurait pas une faille à exploiter pour l’ouvrir et faire sortir ce qu’il contenait. C’était pas sympa de garder un type en captivité non plus… Enfin, si c’était vraiment le cas… Avec l’opacité du cristal, elle peinait ne serait-ce qu’à voir sa tête et ses pieds donc pour le reste qui était au centre et avec des parois plus épaisses, elle ne pourrait même pas savoir la tenue que ce type portait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo
Seigneur du Froid
avatar


MessageSujet: Re: Un monde géant   Mer 24 Fév - 10:57

Depuis combien de temps était-il dans cet état ? Allez savoir. Angelo ne saurait pas mettre le doigt dessus. Tout ce qu’il savait, c’était que ça faisait extrêmement longtemps, plus longtemps encore que le mot « longtemps » ne voudrait bien l’admettre. Il dormait simplement, et comme pour n’importe qui se trouvant à être endormi, le temps passa incroyablement vite pour lui.

Le prince du froid, si figé dans son cristal immobile, eut cependant une surprise. Alors qu’il n’avait aucun rêve à sa portée, il crut sentir une chaleur étrangère le toucher. Qu’est-ce que c’était ? Cette simple perturbation, qui ne s’était pas produit depuis bien deux mille ans si ce n’était pas davantage, gêna son sommeil qui ne put se poursuivre de la sorte. La demoiselle qui était responsable de ce trouble s’était déjà éloignée pour réfléchir à la situation lorsqu’il sentit la vie revenir s’insuffler en lui.

Une puissante lumière enveloppa soudainement le cristal, illuminant les entourages. La couche cristalline commença peu à peu à se dissiper jusqu’à laisser apparaître un jeune homme aux cheveux blonds et en toute évidence, nu comme un ver. La lumière l’enveloppait encore pour le moment donc outre remarquer qu’il était torse nu, on ne voyait pas grand-chose. Cette luminosité chaleureuse eut la décence de gentiment le poser sur le sol avant de se dissiper. Il n’y avait plus de trace du cristal.
Encore un peu dans les vapes, Angelo mit un moment avant de reprendre ses esprits. Ses pouvoirs lui revinrent petit à petit et environ une minute après son retour, sous les yeux sans doute ébahit de cette étrangère, une couche froide lui entoura le corps pour finalement devenir des vêtements. Un manteau bleu ouvert sur le col et un pantalon blanc. Ce fut comme automatique, sans doute parce que c’était la tenue qu’il portait au moment de sa cristallisation.

Lorsqu’il rouvrit enfin les yeux, il fut aveuglé par le soleil. C’était désagréable dite donc… Déboussolé, il se redressa petit à petit jusqu’à s’asseoir sur l’herbe et regarder autour de lui. C’est là qu’il remarqua cette jeune femme qui le dévisageait avec un étonnement bien noté. Il comprit vite qu’elle ne devait pas s’attendre à ce que ce cristal ne prenne une forme plus humaine que ça.


« Bien le bonjour. » Commença-t-il déjà avec un léger sourire. Un peu charmeur sur les bords quand même. Il trouva la force de se lever sur ses jambes qui, étonnamment, fonctionnaient vraiment très bien malgré plusieurs centaines d’années immobilisées dans un cristal. En même temps, cette cristallisation était spéciale, elle ne promettait pas la vie éternelle pour se réveiller comme un légume après tout. « Êtes-vous celle qui est responsable de ma liberté ? » Après tout, elle était la seule située dans les environs, c’était donc la seule qui puisse l’avoir fait… sauf si ce n’était qu’un quelconque hasard qu’elle soit dans le coin.

« Quoi qu’il en soit, merci. » Il jugeait déjà que oui, c’était sûrement elle. Peu importe ce que Naiki pensait. Ça ne pouvait pas en être autrement, sauf si un événement quelconque avait chamboulé l’ordre des choses et obligé Angelo à sortir de son cristal. « J’ignore depuis combien de temps je suis là-dedans, mais me dégourdir les jambes me fait le plus grand bien. » Il s’approcha un peu plus pour admirer cette charmante personne qui devait avoir du mal à comprendre ce qui arrivait. Normal. Il lui laissait d’ailleurs le temps de réagir avant d’en dire plus, question de ne pas trop lui en mettre dans la tête en même temps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naiki
Menuet Embrasé
avatar


MessageSujet: Re: Un monde géant   Mer 24 Fév - 19:44

S’il avait attendu longtemps, il ne faudrait pas bien longtemps à Naiki pour voir le cristal devant lequel elle s’était installée devenir plus lumineux. La lumière en devint presque aveuglante mais elle réalisa qu’elle était en train de réduire le cristal à un rien jusqu’à ce qu’un homme en émerge. Bien qu’il était totalement nu, Naiki ne réalisa même pas que ça aurait été l’occasion d’en profiter, elle se leva de peur de se faire attaquer mais ce ne serait heureusement pas le cas de la part de cette personne. Une brise fraiche l’obligea à se protéger le visage tout juste le temps où elle aurait peut être pu voir quelque chose mais trop tard, elle retourna les yeux vers lui pour simplement le voir habillé avec un pouvoir magique issu de ce froid qu’elle avait ressenti. Mais que faisait-il ici ? Enfin, comment il avait pu sortir de ce cristal aussi solide ?

Une fois qu’il fut installé sur le sol, il la salua en réalisant qu’il était avec une personne. Il avait un sourire qui fit presque rougir Naiki, elle ne fit que de détourner le regard ailleurs, vers ce qu’il restait de ce cristal même si c’était maintenant du vide simplement. Elle ne s’attendait déjà pas à voir une personne sortir de ce cristal, elle ne se serait pas attendu à se faire charmer de la sorte. Mais elle réalisa qu’elle devrait tout de même le saluer pour lui répondre.

« Salut ! » Fit-elle alors en retournant le visage vers lui avec un sourire rayonnant. La question qui suivit ensuite prouva qu’elle n’avait pas rêvé : il était effectivement sorti de ce cristal et il lui demandait si elle était responsable de sa liberté. Elle secoua la tête négativement mais elle répondit en même temps pour prouver le contraire.

« J’ai effectivement essayé de te sortir de là mais je ne pensais pas y arriver sans rien faire. Tant mieux tu me diras ! »

Mais qu’est-ce qu’il fichait là aussi ? Dans tous les cas, elle n’eut pas le temps de lui demander puisqu’il la remercia tout de même avant de faire quelques pas et de partir sur autre chose : depuis le temps qu’il était dans cette stase cristalline, il avait bien le besoin de se dégourdir les pattes et Naiki comprendrait parfaitement ce qu’il sous entendait. Elle alla donc rechercher son arc et son carquois sans attendre pour le suivre et lui répondre.

« Ca fait longtemps que tu étais là dedans ? Comment t’as fait pour y arriver ? »

Elle ne le connaissait pas mais elle était vraiment très curieuse de se rendre compte qu’il pourrait marcher et parler sans efforts alors qu’il était dans un cristal quelques secondes avant. Est-ce qu’il avait été attaqué par un de ces monstres ? D’ailleurs en parlant de ça.

« Fait attention par contre, il y a des bestioles vraiment, mais vraiment vraiment vraiiiiiment très grande dans cet endroit. C’est hallucinant. » Elle regarda autour d’elle et lui accrocha le bras pour tendre le sien dans une direction quelconque. « Regarde là bas par exemple ! » C’était un Béhémoth qui courait après une espèce de chien, elle-même bien plus grande que Naiki en hauteur et ce ne serait rien d’en faire la comparaison si ce chien se mettait sur ses deux pattes arrière.

Enfin, elle le lâcha et s’éloigna un peu pour replacer des cheveux derrière sa tête d’un air maladroit. Changer de sujet serait certainement préférable vu comment elle allait se faire trouver envahissante en continuant de la sorte.

« Sinon… Euh… Pas trop de courbatures ? Ca doit pas être facile de rester enfermé dans un caillou aussi petit, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo
Seigneur du Froid
avatar


MessageSujet: Re: Un monde géant   Sam 27 Fév - 10:25

Cette ravissante personne était effectivement responsable de sa liberté, plus ou moins. Peut-être n’était-ce qu’un concours de circonstances ou une vulgaire coïncidence mais elle avait essayée disait-elle de le libérer de cette prison de cristal. Elle ne pensait pas y parvenir mais affirma que c’était tant mieux, ce qui laissa le seigneur du froid souriant. Il ignorait si au final c’était bel et bien grâce à elle mais une chose était sûre ; il était sortit de cette prison éternelle et préférait considérer qu’il lui devait ce miracle plutôt que de s’imaginer qu’un quelconque dieu l’ait sortit de là par pure gentillesse ou pour remplir ses desseins. C’était plus… simple comme ça.

L’air frais faisait drôlement du bien en tout cas et passer ses mains dans ses cheveux lui semblait presque étrange après tout ce temps enfermé dans cette glace. A ce sujet, cette personne dont il ignorait encore le nom et armée d’un arc, lui demanda depuis combien de temps il se trouvait dans ce cristal. Et aussi comment il y était arrivé. Angelo regarda autour de lui en se remémorant parfaitement où il était au moment de sa cristallisation… ce n’était pas tout à fait dans une vaste plaine.

« Je l’ignore pour tout vous dire. Si ça peut vous donner une indication, je me suis cristallisé au cœur d’un volcan en éruption. Je suppose donc que cela doit faire… deux, sinon trois… » Mais avant qu’il ne termine, la jeune femme commença à lui parler de ces grandes plaines. Elle lui disait qu’il y avait des monstres immenses qui se promenaient ici et lui montra même un gros béhémoth en chasse en lui agrippant le bras comme si elle avait peur que la bête ne s’approche d’eux. Angelo eut un sourire amusé.

« Vous n'auriez pas aimer vivre chez moi. Les créatures pouvaient parfois y être bien plus gigantesques que celles-ci. » Comme les Adamankhelones qui se baladaient un peu partout, faisant considérablement trembler la terre à chacun de leurs pas. C’étaient surtout des monstres dans le genre qui entouraient la montagne où il était né, bien que rares étaient ceux qui la gravissaient.

Quoi qu’il en soit, cette curieuse toutefois belle femme le lâcha. Elle se recoiffa maladroitement comme si elle était gênée avant de lui demander s’il n’avait pas de courbatures. Elle disait que ça ne devait pas être facile de rester enfermé là-dedans… Il haussa les épaules.

« Après deux ou trois milles ans, je suppose qu’on ne sent plus rien. » Il s’accroupit soudainement et s’appuya ensuite sur ses genoux pour se redresser aussi vite. Non, aucun bobo. « A priori, tout est encore fonctionnel et je ne ressens aucun endolorissement. Cela dit, ça n’aurait pas été le pied que le sommeil éternel qu’on nous promettait soit accompagné de courbatures et de gênes de ce genre. » Il n’avait évidemment pas encore tout à fait saisi que cette fille ne venait pas du même monde que lui, puisqu’il dormait à l’apparition des nouvelles planètes et des cristaux qui pouvaient téléporter les gens d’un monde à l’autre.

Lorsqu’il leva la tête d’ailleurs, il fut étonné de voir une énorme planète dans le ciel, toute cristallisée. C’était le cocon de Lindzei ? Pourquoi était-il recouvert de cristal ? Pourtant, on voyait encore son sein donc on pouvait supposer que la vie y persistait toujours. Curieux. Il tourna la tête vers sa libératrice avant de réaliser qu’il ne s’était pas présenté, si bien qu’il balaya la question au sujet de Cocoon pour l’instant.


« Je ne me suis pas présenté. Je me nomme Angelo, ravi de vous rencontrer mademoiselle. » Il fit une élégante courbette en avant, puis se releva, souriant, dans l’attente évidente que cette beauté lui révèle quel nom il pourrait bien mettre sur son joli minois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naiki
Menuet Embrasé
avatar


MessageSujet: Re: Un monde géant   Dim 28 Fév - 23:18

Quelques pas permettraient de dégourdir les pattes de cette personne. C’était ce que Naiki pensait du moins et elle ne se faisait pas prier pour parler dans le même temps au moins. Peut être même un peu trop puisqu’elle ne lui laissa pas le temps de terminer de lui répondre sitôt qu’elle eut entendu parler de cette plaine immense. Elle n’avait même pas prêté attention au fait qu’il avait parlé de deux ou trois quelque chose mais ce n’était pas un important qu’elle se disait s’il ne savait pas lui-même.

A parler de cette plaine, Naiki se fit dire qu’elle n’aurait pas apprécié vivre chez lui puisque les créatures pouvaient parfois être bien plus grande que celle qu’elle venait d’indiquer.
« Vraiment ? Ca doit être dur de vivre avec ça ! » S’exclama-t-elle sans attendre. Déjà, si une telle chose s’aventurait près de Condéa, elle était certaine que plus aucun nain ne serait dans le village alors plus gros, ça risquait de les faire fuir le continent à la nage !

Toujours était-il qu’elle était impressionnée de le voir marcher aussi bien et elle s’étonna de son étonnante endurance malgré les courbatures qu’il devait avoir. Cette fois, il put prendre le temps de lui dire qu’après deux ou trois mille ans, on ne ressentait plus rien. Naiki ne réalisa pas tout de suite en pensant à deux ou trois ans… Mais elle se retourna spontanément et d’un bond vers lui pour s’assurer de bien avoir entendu.


« Deux ou trois… Mille ? Ans ?! » Il s’accroupit en guise de réponse et fit un redressement pour lui dire que tout semblait être en place. Il précisa que ça n’aurait pas été que ce sommeil éternel promis soit sujet à courbature. Encore une fois, Naiki se pensait être stupide en réalisant qu’elle ne comprenait rien. « Sommeil éternel ? Je… » Elle devrait vraiment le lui dire ? Après tout, il dormait quand elle est arrivée… peut être qu’il ne savait même pas que d’autres mondes étaient connectés…

Enfin, le temps de réflexion qu’elle prit permit à ce bel homme de se présenter finalement.
« Oh quelle cruche, j’ai oublié de me présenter ! » Fit-elle aussitôt en ayant à peine écouté son nom du coup. « Angelo… C’est ça ? » Elle devrait lui rendre la pareille et fit une légère courbette devant lui pour pouvoir à son tour se présenter. « Je suis ravis de te rencontrer aussi en tout cas. Je m’appelle Naiki moi. » Mais, sérieusement… Trois mille ans ?

« Je ne viens pas de ce monde par contre. Si tu dors depuis trois mille ans, tu dois pas savoir que des cristaux ont liés plusieurs mondes entre eux. » Et c’était pourquoi elle avait touché celui où il était. « J’ai touché le tien en pensant que je pourrais partir de celui là moi. C’est pas que je l’aime pas ; au contraire, il est très beau ! Mais… » Elle regarda autour d’elle pour croiser du regard ce Béhémoth courant toujours. « On va dire que j’ai rarement vu un monstre dépasser la taille d’une personne humaine alors ça. Ca m’a l’air assez méchant quoi. »

Elle parlait probablement trop mais ça aurait au moins le mérite de toucher la curiosité de cette personne certainement de savoir qu’il y avait d’autres mondes. Il réaliserait peut être avoir une nouvelle quête à accomplir si sa marque L’Cie était encore présente par exemple mais comme Naiki venait de le lui mentionner : elle ne connaissait pas du tout ce monde et ignorait autant ce qu’était la cristallisation que les L’Cie ou même les Fal’Cie…

« Alors, comme ça tu peux te cristalliser pendant deux à trois mille ans si t’aime pas la vie dans le monde où t’es ? Je sais pas si je dois dire que c’est pratique ou enquiquinant à vrai dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo
Seigneur du Froid
avatar


MessageSujet: Re: Un monde géant   Mar 1 Mar - 10:58

Angelo continuait à tester ses articulations en fléchissant les genoux ou en faisant rouler ses épaules lorsque la demoiselle sembla comprendre qu’il avait bel et bien parlé de trois milles ans et non pas de deux ou trois ans. Ce n’était pas tellement la même chose hein ! Cela dit, elle semblait drôlement perdue. Lorsqu’il parla de sommeil éternel, elle ne parut pas comprendre. D’où venait-elle, du cocon de Lindzei ? Peut-être, ce n’était pas comme s’ils connaissaient vraiment la culture des cristaux de fond en comble. Angelo non plus en théorie, il ne venait pas d’un village esclave des Fal’Cies, mais le destin avait décidé de donner une bonne leçon aux seigneurs du froid semblerait-il en faisant de leur prince unique un prisonnier d’une destiné imposée. Quelle ironie.

Avant de poser la multitude de questions qui devaient lui trotter dans la tête, cette jeune femme se présenta d’abord. Elle s’appelait Naiki, c’était un joli prénom, quoi que curieux. Angelo ne pensait pas l’avoir déjà entendu auparavant. Ça sonnait tellement… extraterrestre. Et il n’avait aucune idée d’à quel point ce sentiment pouvait être justifié !

Justement, elle avoua venir d’un autre monde, ce qui stoppa net Angelo dans tout ce qu’il faisait. Il la dévisagea avec interrogation. D’un autre monde ? Parlait-elle de Cocoon ? Non, encore faux. Intrigué, le jeune homme l’écouta plus attentivement alors qu’elle disait que des cristaux reliaient maintenant plusieurs mondes entre eux. Oh la la, il en avait raté des morceaux en dormant !
Ainsi donc, elle était parvenue à la libérer en touchant son cristal puisqu’elle pensait en fait que celui-ci lui permettrait de retourner là d’où elle venait. Elle commença à dire que ce n’était pas qu’elle avait quelque chose contre ces terres mais les monstres l’effrayaient. Angelo ne nota cependant pas cette partie, encore préoccupé à analyser le reste de ce qui avait été dit.


« D’autres mondes dites-vous ? Voilà qui est intéressant. Donc vous ne venez pas de Cocoon… » Il leva les yeux pour dévisager l’énorme sphère cristallisée qui semblait pourtant encore abriter de la vie en son sein. Il ignorait complètement quoi penser de tout ça mais à quoi bon en faire tout un plat ? Il dormait depuis trois milles ans, évidemment que les choses changeaient pendant tant de temps ! Mais de là à ce qu’il soit possible de faire des voyages entre différentes… planètes, mondes, ou dimensions, peu importe… C’était extraordinaire.

Avant de poursuivre la discussion à ce sujet, Naiki lui demanda s’il avait simplement put se cristalliser pendant des milliers d’années juste parce qu’il n’aimait pas sa vie. Elle ne savait pas quoi penser de ça mais Angelo ne put se retenir d’éclater de rire en entendant sa description de la chose. Heureusement que ça ne fonctionnait pas comme ça !

« Oh la, non pas du tout ! » Il se calma après quelques secondes. Ce n’était pas de la moquerie, elle ne connaissait pas après tout, mais c’était si innocent et simplet comme manière de voir les choses que c’en était hilarant. « C’est beaucoup plus compliqué que ça. J’ai été cristallisé parce que j’ai achevé la Tâche qu’un Fal’Cie m’avait demandé d’accomplir. » Et voilà qu’il parlait chinois pour elle.

Conscient que c’était un peu complexe, il tâcha de faire simple.

« Les Fal’Cies sont des sortes de dieu pour les peuples de ce monde. Ils marquent des gens privilégiés, faisant d’eux ce que nous appelons des l’Cies. Ils reçoivent alors une mission et une fois celle-ci accomplie, ils se cristallisent pour être emportés dans un sommeil éternel. Sauf que visiblement, le mien a été perturbé par quelque chose. » Commenta-t-il avec un sourire on ne pouvait plus heureux pourtant. Il n’avait jamais choisi de devenir l’Cie, aussi être libéré de sa prison faisait de lui un homme particulièrement satisfait.

« Bien, si cet endroit vous effraie, je vous suggérerais de ne pas rester dans les parages. Cherchons un de ces cristaux pour que vous puissiez rentrer chez vous. » Il prit déjà les devants, convaincu qu’elle ne refuserait pas puisqu’elle semblait vouloir rentrer chez elle selon ce qu’elle avait put lui dire. Et de cette manière, il découvrirait un peu les entourages et se rendrait compte de ce qui avait changé pendant toutes ces années…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naiki
Menuet Embrasé
avatar


MessageSujet: Re: Un monde géant   Ven 4 Mar - 10:58

Il y aurait tout de même de quoi être surpris de se rendre compte qu’elle venait d’un autre monde mais il le fut tout autant lorsqu’elle parla de la manière de changer de monde. Il en avait effectivement raté des choses depuis qu’il était cristallisé même si cette dernière était bien plus récente qu’il ne pourrait s’en rendre compte. Mais ça lui donna l’envie de visiter un autre monde bien qu’il ne put en faire part à l’adolescente maintenant du fait qu’elle était déjà partie sur autre chose, une chose pour comprendre comment ça se faisait qu’il avait été transformé en un gros cristal. Pour elle, c’était incompréhensible et infaisable donc elle supposait que c’était une capacité qu’il pourrait lui-même contrôler pour éviter une aire qui ne lui plairait pas dans son temps de vie. Non, c’était bien pire que ça mais ça le fit rire de la manière dont elle le mentionna. Elle sourit en tentant de relativiser son erreur.

« Non, c’est pas trop ça ? »

Pas du tout même qu’il pourrait lui dire. Il lui dit qu’il s’était cristallisé en réalité suite à une tâche qu’un fal’cie lui aurait donné. Ok pour la tâche, ça, ça se comprenait mais… Fal’Cie ? Bien qu’elle tourna le mot dans tous les sens pendant les deux secondes qu’elle eut pour y réfléchir, Naiki ne comprit pas ce que ça pourrait vouloir dire si bien qu’Angelo lui expliqua brièvement que ces choses étaient en fait des dieux. Ils marquaient des humains pour leur confier une tâche. Une fois cette mission accomplie, ils se cristallisaient pour avoir un sommeil éternel. Non, décidément c’était pas cool du tout !

« Heureusement que je suis venu te réveiller alors ! Mais ça veut dire que les fal’cie vous utilise comme des esclaves, non ? Ils vous donne une mission, lorsqu’elle est finie, ils vous endorment pour s’assurer qu’il ne vous arrive rien entre deux missions pour seulement vous réveiller et en faire une autre ? C’est un peu comme vivre seulement pour travailler ou un truc du genre, tu ne crois pas ? »

Evidemment, elle n’était pas née sur Pulse donc elle ne comprenait pas que c’était comme être le bras armé d’un dieu et donc très honorifique pour certaines personnes. Enfin, elle ne comprenait peut être pas mais elle comprit l’envie d’Angelo d’aller sur un autre monde si bien que lorsqu’il lui proposa de chercher un cristal dans ce but, elle sourit pleinement et reprit son enthousiaste habituel.

« Ok ! Parfait ! On peut aller par là alors. Celui que j’ai pris pour venir ici était à l’opposé mais il marche plus… Enfin, pour l’instant. Peut être qu’il a besoin de se recharger pour envoyer une nouvelle personne ailleurs. » En espérant que ce n’était pas parce que le monde d’où elle venait ne pourrait maintenant plus être lié ici. S’il n’y avait pas un seul cristal de retour ici, comment elle ferait ? Il était hors de question qu’elle habite sur un monde aussi hostile !! D’ailleurs, dans l’optique où elle devrait y vivre, une question se posait…

« Comment tu fais pour te battre contre des monstres aussi grands ? Tu as le pouvoir d’un dieu en étant l’un de leurs esclaves ? »

Très cru, très direct, mais au moins ça laissait entendre ce qu’elle comprenait… Soit pas grand-chose à vrai dire. Elle était intelligente et vive d’esprit mais Naiki était ici complètement paumée et ne connaissait tellement rien qu’elle se rattachait à ce qu’elle supposait sur ce qu’elle connaissait vraiment pour pouvoir juger. Elle ne supposait donc pas vraiment qu’une créature aussi grosse pourrait être par moment aussi faible qu’un Eskuriax chez elle quoi.

Sans savoir où elle se dirigeait, ses pas la conduisait actuellement vers une grande tour au nord des steppes. Ce n’était pas l’endroit le plus chaleureux mais si elle y arrivait avant de trouver un cristal, elle pourrait au moins se rendre compte que les ennemis les plus menaçants n’étaient pas forcément les plus gros une fois sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo
Seigneur du Froid
avatar


MessageSujet: Re: Un monde géant   Mar 8 Mar - 10:21

Non, ce n’était pas trop ça et c’est bien pourquoi Angelo expliqua un peu mieux à Naiki de quoi il s’agissait. Ce n’était pas l’histoire toute entière mais s’il commençait à déblatérer au sujet de Lindzei, de Pulse et d’Etro, ils seraient encore là le lendemain matin à papoter et ce ne serait que pour la première partie de l’histoire ! Heureusement, Naiki ne demanda pas plus de précisions. Elle se contenta d’émettre la supposition qu’ils étaient des sortes d’esclaves pour ces dieux, ces Fal’Cies. Angelo haussa les épaules. C’était une manière de voir les choses, surtout que son peuple partageait grosso modo cette vision.

« Difficile à dire. Les l’Cies et les Fal’Cies remontent à des centaines de milliers d’années. Je sais seulement qu’être élu représente un honneur au sein d’une tribu. Cela dit, mon peuple ne partageait pas cette façon de voir les choses. Nous étions supposément immunisés jusqu’à ce que je me retrouve nez à nez avec un Fal’Cie qui a décidé de me transformer en l’Cie contre mon gré. » Voilà qui résumait grossièrement comment c’était arrivé. En toute franchise, Angelo s’était surtout aventuré dans un endroit risqué juste pour impressionner ses potes et s’était au final retrouvé coincé avec cette destiné d’engraver entre les omoplates.

Bref, le seigneur du froid proposa plutôt à sa nouvelle camarade de trouver un nouveau cristal. Elle sembla on en pouvait plus d’accord et suggéra une direction en précisant que celui par lequel elle était arrivée ne fonctionnait plus à priori. Elle supposa que c’était parce que les cristaux avaient besoin de récupérer de l’énergie avant de marcher à nouveau.

« Je ne peux que faire confiance à votre jugement ; je n’y connais rien en la matière. » Après tout, il dormait encore lorsque toutes ces nouveautés avaient soudainement surgit. Ils se mirent donc en marche mais en connaissant déjà bien peu la demoiselle, Angelo devina qu’elle ne se contenterait pas de quelques mots évadés jusqu’à ce qu’ils puissent trouver un nouveau cristal. Justement, elle reprit la parole pour lui demander comment ils faisaient pour combattre des monstres aussi immenses.

« Il suffit de savoir où frapper, de connaître les faiblesses. Je vous parie que cet adamankhelone peut être tué en un coup avec un peu de chance et la bonne tactique. » Et il n’avait pas tort en plus ! Cela dit, Angelo ne voulait pas particulièrement tester sa chance. Après tout, ces monstres étaient immenses et tout de même puissants. Un faux pas et ils seraient écrabouillés sous leurs pattes.

Ils marchèrent quelques temps en direction de ce qui semblait être une immense tour faite de pierres noires. Puisque Angelo vivait dans des lieux extrêmement lointains d’ici, il ne connaissait pas les environs, ni même vraiment la faune. Il connaissait l’adamankhelone parce que ces choses étaient partout sur Gran Pulse. Ils pouvaient vivre dans les plus extrêmes des conditions, donc dans la neige aussi. Cela dit, il fut impressionné par une créature qui lui était totalement inconnu.


« Mais qu’est-ce que c’est que ça… ? » Demanda-t-il, confus. Qu’est-ce que c’était ? Une horrible créature gluante, un chien aux dents pointus, un Cie’th… ah non ceux-là n’existaient plus… Mais bref, non, ce n’était rien de tout ceci. Ce que Angelo dévisageait, c’était un gros bidule touffu avec des petites pattes noires. Ou plus communément appelé un mouton. Ce n’était pas exactement le genre de monstre qu’on trouvait dans les hautes montagnes gelées d’où il venait ! Du coup, c’était tout à fait nouveau pour lui.
« Vous croyez que c’est host— ah, je n’ai rien dis. » Quelques moutons passèrent à côté d’eux pour tout bonnement vaquer à leurs occupations. Quelles curieuses créatures quand même ! Elles ne semblaient même pas dérangées par leurs présences, quoi qu’il y avait fort à parier pour qu’ils fuient s’ils osaient s’approcher de trop. Là, ils ne bougeaient pas, donc ils ne représentaient pas une menace pour ces animaux sauvages. Un faux pas et ils déguerpiraient sûrement.

Angelo croisa les bras en regardant un peu ces curieuses choses toute dodues qui bondissaient pour se déplacer.

« J’ai rencontré bien des créatures au courant de ma vie, mais jamais de ce genre. » Confia-t-il, amusé de cette découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naiki
Menuet Embrasé
avatar


MessageSujet: Re: Un monde géant   Sam 12 Mar - 14:28

Pour la petite histoire, c’était contre son gré qu’Angelo avait été transformé. Il s’était aventuré un peu là où il ne devrait pas être et c’était fait avoir. Ca expliquerait pourquoi il disait que son peuple partageait plus ou moins l’avis de la demoiselle. Enfin, pour revenir sur les cristaux, il faudrait se fier au jugement peut être faussé de Naiki puisqu’il n’y connaissait absolument rien : il dormait quand c’était arrivé et ne pourrait qu’en découvrir davantage à mesure que le temps avancerait. Là, il ne pourrait rien dire ou faire pour aider Naiki si ce n’était avancer à l’aveuglette pour chercher un cristal à utiliser.

Pas mal de créatures rodaient dans le coin mais lorsqu’il tomba nez à nez avec la plus petite chose que Naiki avait eu la chance de voir dans cette zone depuis qu’elle était arrivée, il fut si surpris que ça en passa presque pour de la peur. C’était bien la peine de dire juste avant que si on était habile, on pourrait avoir une Adamankhelone en un seul coup. Ce fut pourquoi Naiki lui répondit là cette fois.
« Je suis sûre que celle là je peux l’avoir d’un seul coup tien ! »

C’était de la moquerie pure et dure mais elle réalisa que ça ne serait pas plus mal puisqu’elle avait un peu faim depuis le temps. La question serait de savoir si c’était hostile mais la réponse arriva bien vite lorsque deux ou trois autres des congénères de cette chose ne se pointent sans même chercher à s’occuper de ce qui les entourait. C’était là la première fois qu’Angelo voyait de telles créatures et Naiki lui proposa alors quelque chose en sortant son arc.

« Dans ce cas, on va pouvoir voir ensemble si c’est comestible. T’as faim ? »

Elle était consciente qu’il faudrait les dépecer ensuite et les faire cuire mais elle n’était pas une petite fille qui avait peur de se salir, bien au contraire. Elle avait vécu à Condéa avec des nains qui mangeaient du chocobo et qui aromatisait leur plat avec de la sève de pampa donc découper un mouton pour le manger, Naiki n’aurait aucune difficulté à le faire si Angelo était d’accord avec l’idée. Resterait à voir si c’était aussi faible que leur taille ne les rendrait plus abordables que cet espèce de Behemoth que la jeune femme regardait sans cesse courir depuis qu’elle l’avait vu au loin. Il ne s’approchait jamais mais il était clair que ça aurait de quoi faire peur si une grosse bête chercherait à s’en prendre à eux.

« Et je pense que ça serait plus abordable qu’une adach’sais-plus-quoi. Plus petit déjà et certainement moins fort. »

L’arc bien tendu, elle visait la tête de la créature pour pouvoir la tuer sur le coup et pouvoir garder le plus gros du corps à manger. En la mettant au dessus du feu, le poil devrait s’enlever de lui-même et il faudrait ensuite juste trouver la partie tendre de la chair à manger. Ca ressemblait presque à un belhamel mine de rien et Naiki, même sans les connaître, connaissait la force de ces moutons. Elle espérait alors que ça ne serait qu’une coincidence que ces moutons soient ici et qu’ils n’auraient pas une force aussi grande. Elle ne désirait pas se manger une comète en pleine tronche parce qu’elle aurait osé envoyer une flèche dans celle de ce mouton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un monde géant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un monde géant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'animal le plus dangereux au monde...
» Riesling du monde!
» LBP2 retardé car tout le monde ne peut pas connecter sa PS3
» Championnat du Monde Mah-jong
» Le Livre des Merveilles ("Le Devisement du Monde") - Livre premier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy World :: RP :: Gran Pulse :: Steppe d'Archylte-
Sauter vers: