AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Différents Mondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anakronox
Personnage Non Joueur
avatar


MessageSujet: Les Différents Mondes   Dim 9 Fév - 12:04

Chaque univers sur FFWorld dispose de ses aspects uniques qu'il faut connaitre pour un respect du monde au maximum ! Il suffit de lire ces quelques lignes pour être certain de ne pas commettre d'erreur et d'ainsi mettre du piment à vos RP en prenant compte des différences entre chaque univers. Sachez cependant que ce ne sont que des petites informations basiques, ce n'est pas une encyclopédie détaillée sur tous les aspects de chaque monde, ni leur historique !

 22 Le Monde de Final Fantasy VII | Gaïa

Gaïa est le monde qui se rapproche le plus de notre monde moderne à nous. Il est donc facile de deviner tout ce que l’on peut y faire. C’est un univers qui dispose d’électricité, d’eau courante, de maisons et immeubles diverses, de véhicules en tout genre… Ce n’est toutefois pas encore au stade dit « science-fiction » dont dispose un autre monde, celui de Dol. Il y a des aspects encore anciens, avec l'utilisation d'armes comme l'épée, bien que les pistolets et autres armes à feu sont appréciées.

Néanmoins, Gaïa n’est pas universellement technologique ; les petites villes de le Village Fusée ou Kalm sont plus rustiques et affichent une image plus campagnarde sans non plus être dépourvue des ressources basiques telles que l’électricité, mais tout comme l’eau courante, c’est une denrée rare et dispendieuse pour ces habitants.

Peut-on donc affirmer pouvoir regarder la télévision ou prendre un bon bain chaud sans sortir du contexte de base de Gaïa ? Evidemment. C’est même l’un des mondes où ce procédé est le plus accessible ! En théorie, vous pourrez y faire tout ce que vous faites dans la vie courante - D’un point de vu In Real Life. Il est possible d’avoir des ordinateurs, des portables, des consoles, des écrans plats, etcetera… Sauf si bien entendu vous vous situez dans un lieu moins sophistiqué et technologique comme par exemple le Village Glaçon qui, malgré l’électricité présente, souffre forcément des intempéries et de coupures de courants fréquentes.

L’écriture sur Gaïa est la même que sur notre monde à nous. Il s’agit de lettres de l’alphabet et des chiffres tels que nous les connaissons. Ceci étant dit, si votre personnage vient de Spira, Héra ou de Gran Pulse, il ne pourra pas lire l’écriture Gaïenne. Les chiffres, cependant, sont à priori identiques sur tous les mondes.

Il faut savoir concernant Gaïa que l’utilisation des matérias était - oui car aujourd’hui, c’est devenu inutile - la manière la plus courante de se défendre autrement que via des armes. Les personnes pouvant se servir de façon innée de la magie étaient pour ainsi dire inexistantes ou du moins non répertoriées. Avoir des matérias était difficile, puisque c’était là la création de la Shinra. En acheter demandait beaucoup d’argent. Aujourd’hui toutefois, les matérias sont devenues inutiles.

 22 Le Monde de Final Fantasy VIII | Dol

Un des univers les plus technologiques qui soit, Dol est ce que l’on pourrait catégorisé de science-fiction. Il y a certes des petits villages tel que Winhill, mais la majorité des continents abritent des villes adoptant des technologies récentes comme les télévisions, les trains et véhicules en tout genre, et etcetera. Fut un temps, les ondes hertziennes étaient bloquées, mais depuis la fin du jeu et la défaite de la sorcière du futur, celles-ci sont revenues offrant l’opportunité à tous de regarder et profiter de la télévision.

La ville la plus technologique est connue comme étant Esthar. La mégalopole est immense et remplit de routes aux couleurs vives tournant autour du bleu. Les magasins sont électroniques et les bâtiments sont tous imposants… Typiquement, alors que sur Gaïa il était possible de simplement profiter d’une bonne douche avec un robinet, ici, surtout à Esthar à vrai dire, vous serez vite paumé si vous ne venez pas du coin ; les douches et baignoires sont d’une complexité à ne rien y comprendre. Des tas de boutons pour régler les températures, le jet d’eau, et beaucoup de babioles à ne rien saisir ! A croire qu’il faut un mode d’emploi !

Outre Deling City et Esthar, il y a également des petites villes comme Timber ou Dollet. Sans être campagnards, ces endroits sont assez tranquilles. Balamb notamment est agréable pour son aspect côtier. Le coin le plus tranquille du monde est probablement Winhill sur le continent de Galbadien, où il est certes possible d’avoir eau courante et électricité, mais il faut parfois aller puiser de l’eau dans un puits pour éviter de trop utiliser les canalisations - car l’eau coûte cher dans ce coin.

L’écriture de Dol est identique à celle de Gaia. Ces deux mondes peuvent donc mutuellement se comprendre en ce qui concerne le manuscrit.

Une chose importante à savoir concernant Dol, c’est qu’il est impossible de manipuler la magie de façon innée sans être ce que l’on appelle une « Sorcière ». Bien qu’elles sont davantage tolérées depuis la destruction de la sorcière du futur et que la compagne du Seed Légendaire est connue comme étant une nécromancienne, elles sont encore rejetées par la majorité de la société, il vaut mieux garder cet aspect sous clef plutôt que d’en parler à haute voix lorsque vous êtes en public.

 22 Le Monde de Final Fantasy IX | Héra

Héra est sans aucun doute le monde le plus magique de tous. Ne possédant pas d’électricité ou du moins à ce que l’on a put observer, il n’y en a pas, ils illuminent tout à l’aide du pouvoir des flammes ou de la magie tout simplement. Les images pouvant être affichées le sont parfois grâce à des hologrammes, mais les télévisions n’existent pas sur Héra, tout comme tout ce qui compterait sur l’électricité - comme les réfrigérateurs ou les moteurs par exemple d’où l’absence de véhicules comme des voitures.

Il n’y a pas de douche ni de bain sur Héra, sauf dans les villes comme Alexandrie et Lindblum qui utilisent des canalisations pour puiser de l’eau dans la mer, bien que celle-ci demeure non-potable de ce fait. Elle est cependant souvent froide puisqu’il n’existe pas de chaufferie sauf via le feu. A Alexandrie, Tréno et Lindblum, vous aurez la chance d’avoir de l’eau tiède grâce à un procédé réchauffant les tuyaux au passage, mais dans les zones plus éloignées comme Dali, vous ne devrez compter que sur une salle d’eau où vous disposerez d’un seau et d’un linge pour vous purifier avec de l’eau froide, ou tiède si vous êtes un mage apte de la réchauffer.

Les méthodes de voyage de Héra reposent en les aéronefs pouvant voler grâce au pouvoir de la Brume. Certains existent sans avoir besoin de ce procédé, mais ils sont plus rares et sont la propriété de Lindblum. Il est également possible cependant de voyager à dos de chocobos.

Le manuscrit de Gaïa est différent des autres mondes et est donc illisible pour ceux ne venant pas de cet univers. L’ethnicité est quant à elle d’une diversité choquante pour quiconque ne connaissant pas les lieux ; le peuple de Bloumécia avec ses rats bipèdes, ou Alexandrie avec ses habitants de toutes formes et pelages - chats, hippopotames, ou autres animaux loufoques et pourtant dotés d’intelligences humaines.

22 Le Monde de Final Fantasy X | Spira

L’univers de Spira se situe entre l’aspect magique et technologique. Les panoramas sont de toutes beautés et le système des invocations donne une image très magique à l’univers. Pourtant, il existe également de la technologie et de surcroit de l’électricité sur Spira. Bien qu’il n’y ait pas de moyen de transport à pieds outre les hovers fonctionnant avec une immense hélice et les chocobos, il y a des vaisseaux volant dans les cieux, fonctionnant avec des moteurs - Spira ayant accepté les machines Al-Bhed suite à la défaite de Sin.

Les fours fonctionnent donc, et il y a en effet des télévisions bien qu’elles fonctionnent grâce à des sphères et donnent donc une image rappelant un hologramme, ce qui mélange technologie et magie ! Il est possible de filmer ou prendre des photos voire d’enregistrer des messages vocales ou visuels avec des sphères. Cependant, la technologie est assez limitée, il faut donc freiner son imagination.

L’eau courante est disponible dans la majorité des villes. Comme démontré avec le remplissage du stade de Luca pour un match de Blitzball, il y a en effet des canalisations permettant de transmettre l’eau, mais elle n’est pas toujours chaude et confortable. Les douches existent environ partout, notamment à Luca ou Bevelle, où il est possible en effet de prendre une douche voire un bain. Dans les endroits comme Kilika cependant, bien que l’eau soit présente, elle n’est pas potable puisqu’elle est puisée directement dans la mer du port. Concernant Besaid, les douches n’existent pas ; il faut aller se laver au temple où il y a de grands bains séparés pour chaque sexe, les tentes n’ayant pas de place pour une salle de bains.

Concernant l’aspect écrit de Spira, les lettres ressemblent à celles que nous connaissons, mais il est parfois difficile de lire les textes tout de même. Les lettres sont bombées à l’extrême et ont des formes inhabituelles ce qui rend la lecture étrange pour toute personne ne venant pas de ce monde.

Sur Spira, tout être humain est composé de ce que l’on appelle des furolucioles. Ce sont des sphères multicolores majoritairement rouges. Elles sont synonymes de mort mais aussi de souvenirs. Lorsqu’une personne meurt sur Spira, si ses furolucioles n’ont pas été guidées par un Invokeur vers l’Au-Delà, elle sera presque inévitablement transformée en monstre. Oui, chaque monstre sur Spira fut jadis un être humain, une idée qui donne drôlement froid dans le dos lorsqu’on abat une créature sauvage.

22 Le Monde de Final Fantasy XIII | Gran Pulse

Et pour finir, le monde phénoménal de Gran Pulse. Nommé ainsi sur le forum parce que d’un point de vu chronologique, les terres sauvages de Gran Pulse furent présentes avant le nid de Lindzei - Cocoon. Du côté de Cocoon, la technologie est bien plus que présente peu importe où vous aller. Que ce soit Eden, la ville la plus sophistiqué et brillante, ou la ville côtière de Bodhum, tranquille et presque campagnarde et malgré tout toujours aussi technologique.

Quant à Gran Pulse, il s’agit d’un vaste espace d’une simplicité légendaire. Remplit de créatures sauvages en liberté, il y a de grandes plaines, des lacs gigantesques et des arbres aux formes étonnantes. Les fleurs sont géantes et arborent des couleurs inconnues et éclatantes, cependant, les monstres sont tout aussi beaux qu’incroyablement puissants. Il ne faut pas s’aventurer ici sans connaitre les lieux. Il n’y a également aucun village ni habitation, il y a seulement le village d’Oerba, au-delà de la Tour de Taejin, qui dispose encore d’habitations potables même si le village est infesté de Cie’th - des l’Cies transformés en monstres car ils n’ont pas put accomplir leur Tâche, réduisant leur destin à un funeste néant.

Inutile de dire que sur Cocoon, vous trouverez autant des douches et bains sophistiqués que la télévision, la radio ou des téléphones. Il y a également des véhicules, souvent flottant d’ailleurs, mais ils sont souvent la propriété du PSICOM. L’aspect fortement militaire de Cocoon lui donne une image froide et reculée, alors que la toute beauté de Gran Pulse lui offre une ambiance chaleureuse.

L’écriture de Gran Pulse, et celle de Cocoon, sont toutes les deux différentes l’une de l’autre - ce qui perd forcément les gens venant d’autres mondes ! Les écritures ne sont même pas semblables à celles de notre monde ce qui rend leur compréhension pénible pour les étrangers. Idem, les chiffres sont très différents, c’est d’ailleurs le seul monde où les nombres ne sont pas les mêmes.

De façon générale, la chose à connaitre de Gran Pulse, c’est que cet univers fut intensément craint par les habitants de Cocoon. Ils considéraient Pulse comme étant l’enfer. Cependant, depuis que Ragnarok a empêché la chute de Cocoon donnant donc un aspect moins effrayant aux l’Cie de Pulse, les habitants ont comprit que Gran Pulse ne représentait aucunement un enfer… D’ailleurs, depuis ce jour, il est désormais possible de faire de la magie sans être un l’Cie grâce au cristal qui se niche dans le cœur des gens. Il y a également en construction un village au pied de Cocoon, près de la mer, pour rappeler le village de Bodhum qui fut mis en quarantaine lors de la découverte du vestige de Pulse dans la zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Différents Mondes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différents vols draconiques *à enrichir*
» Les différents slots MVS
» Différents types de socles
» Feeling drained , ses différents visages
» Apport des différents postes à la construction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy World :: Règlement et Présentations :: Informations & Demandes-
Sauter vers: